Ce matin, expédition pêche au moteur, Jérôme est avec nous ,mais malgré ce renfort nous revenons bredouille avec néanmoins quelques touches dont une qui lui a coupé net la ligne .Il se consolera à l’arrivée sur Vaya qui durant son absence s’est vu offrir par la municipalité un bel hortensia bleu, avec du fromage de Faial ,une affiche et le programme des réjouissances .Il est vrai que Vaya a mis son habit de fête, le grand pavois est le plus beau du port. Poumaka à son coté en profite un peu.
Le soir, l’équipage m’a fête mon anniversaire dans un petit restaurant local au personnel sympathique. Après avoir dégusté les diverses spécialités, nous sommes restés regarder à la TV une corrida portugaise sans mort du taureau. Mais ce qui nous a le plus impressionné, c’est lorsqu’un homme d’une équipe de six, provoque le taureau et l’affronte seul lors de la charge, ses coéquipiers ensuite le soutiennent avec l’un d’eux qui attrape la queue…Au ralenti, on aurait dit un pantin ballotté entre les cornes, chacune protégée par un capuchon de cuir.

DSCN1184

IMG_5243

DSCN1196

P1040759