Le taxi est juste à l’heure, 8h, pour prendre en charge, Catherine, Daniel et Eric qui s’envolent vers 10h pour la France.
Nous croisons le défilé des fanfares en nous rendant à la messe de l’église des   Augustines. Contrairement aux autres, elle est claire, avec des couleurs pastelles et de beaux vitraux. Les autels sont décorés de tournesol  qui ajoute de la gaieté.
Repas dominical sur Vaya, Jérome cuit les steaks, moi les frites sur Poumaka.
Pas le temps de faire la sieste car nous assistons à l’inauguration de l’exposition artisanale  et de la mer, puis visite de la Frégate 486 portugaise. Nous étions cinq avec un couple de canadiens. L’officier parlant en anglais a apprécié les questions et commentaires de Jérôme. Les dialogues ont bifurqués sur les voiliers école militaire, les manifestations et rassemblements comme ceux de Brest, Rouen. La visite s’est prolongée plus que d’habitude car nous sommes rattrapés par d’autres groupes de visiteurs.
Juste le temps de rejoindre la procession de la statue de la vierge, Sentora da Guia, portée par six hommes et embarquée sur une baleinière toute décorée d’hortensias bleus. Une multitude de petits bateaux à moteur, à voile, à rames, de peche, de plongée etc, tous également décorés et chargés de spectateurs, suivent la statue jusqu’à la baie de Porto Pim que nous, nous atteignons à pieds.
Nous  buvons une bière locale rafraichissante, en attendant que le défilé redescende du Monté da Guia où à lieu une offrande. L’élocution d’un prêtre clôturera la cérémonie de retour à la marina de Horta.
Nous profitons des spécialités culinaires et des festivités avec des spectacles de danses classique et moderne par l’école de danse de Horta. Les  petits rats s’exécutent sur la musique et chants de la chorale locale.
Il est temps de profiter de l’accalmie du vent pour descendre le grand pavois de Jérôme et d’aller se reposer avec le fond sonore de la fête. Demain, arrivée de notre amie Marie-Noëlle.

IMG_5261

IMG_5259

IMG_5263

IMG_5268